Mais à quoi pensent-elles toutes ?

Vendredi 05 Avril


Je suis allé voir dans la semaine une pièce de théâtre proposée par des amateurs, et le sujet absolument hilarant était une femme inquiète alors qu’elle se faisait masser sur une table adéquate. J’en ai parlé à des amis qui se sont identifiés à ce personnage fictif, me disant qu’au moment de se déshabiller aux côté de la masseuse joliment dévêtue, ils s’inquiètent aux aussi :  
  • D’être mal rasés
  • Du bruit que fait leur ventre durant la séance
  • Et bien d’autres choses encore, gênant surtout leur capacité à réellement profiter du moment
 Si des clients sont gênés par leur propre situation, il est louable de penser que la prestataire l’est également. Ou pas. Donc en vérité, à quoi pensent-elles toutes quand elles s’occupent de vous ?  


Les occasionnelles et les professionnelles

 J’ai posé la question à des masseuses, dont je pourrais résumer la réponse ainsi : elles ne pensent qu’aux sujets que vous voulez bien aborder avec elles ! Sinon, pour le reste, ça n’a aucune importance. 

Evitez les occasionnelles

Hormis quelques occasionnelles qui ne connaissent peut-être pas les subtilités de la relation clients, ou qui s’en moquent puisqu’elles naviguent de villes en villes sans revoir 2 fois le même client, les professionnelles cherchent à vous satisfaire. Tout est organisé pour que vous vous sentiez bien. Et ce n’est pas avec des réflexions que vous allez vous décontracter, ce qu’elles savent fort bien. Autrement dit, les vraies masseuses n’expriment rien d’important. Mais ça ne répond pas à la question de savoir à quoi elles pensent, certes … 

Votre corps et que votre corps

Elles ont été plusieurs à me dire ne pas réfléchir pas aux poils de mes jambes ou de mon thorax. Leurs pensées étaient plutôt de chercher à me masser sans m’arracher le moindre centimètre carré de velours… D’autres étaient dans la réflexion de savoir ce que demandait mon corps, d’évaluer si une caresse n’allait pas trop vite me précipiter vers le souffle ultime du cyclope, etc. En d’autres termes, elles étaient toutes focalisées sur leur travail et la gestion des signes de mon corps, de mes attentes, voire de mes désirs quand je les exprimais.  

Le cas du massage à domicile

Elles sont là pour offrir un excellent massage , et pas pour autre chose. A la limite, une professionnelle pense davantage quand elle intervient à domicile, comparé au fait que vous vous déplaciez jusqu’à son appartement ou à son Institut. Quand elle travaille au domicile du client, il y a l’effet de la découverte, « ho, c’est beau », « Ho, ça me donne une idée de déco », « ha oui, c’est bien un célibataire … », etc. Mais après, elle entre dans son sujet, elle n’est plus dans votre habitation, son esprit est focalisé sur votre corps.  


Faites du bruit pour la masseuse (applaudissements) !

Les petits bruits

Les soupirs et autres bruits sont fréquents pendant un massage, quel qu’il soit, même le plus classique. Il n’est pas nécessaire de rester silencieux, et comme le rajoute une prestataire que j’ai interrogée : « mais que le client ne se sente pas obligé de faire du bruit non plus ». C’est aussi l’intérêt de diffuser une bonne musique propice au type de séance désirée.  

Le jugement

Derrière la question, il y a la crainte du jugement vis-à-vis de votre corps. Des lèvres même d’une magnifique masseuse dont je regrette le succès -ça complique ses disponibilités pour mes rendez-vous avez elle !-, ne vous inquiétez pas pour votre apparence physique : « je m’en fiche ».  

Anecdote de masseuse !

Il existe toujours quelques pensées face à la surprise de certains sexes, mais très vite la réflexion vise la manière d’en optimiser le plaisir. Pour illustrer, une masseuse m’a dit avoir été surprise une fois dans sa carrière en découvrant un pénis droit. Et de me préciser qu’il n’en existe pratiquement jamais : ils seraient pratiquement tous plus ou moins courbes, mais cette fois, droit comme la justice, « à s’en servir de règle » me dit-elle en riant. « Avec le recul, me confit-elle, ce n’est pas si facile à gérer lors d’une finition bouche ».



Quelle chance vous avez, elle est courbe !   Allez, ne vous inquiétez de rien, elles ne pensent qu’à vous faire du bien ;-)